Back to top

Le stress pendant la grossesse aurait une incidence négative sur 4 générations

Le lien étroit entre l'enfant à naître et sa mère est depuis longtemps connu et exploré, certains chercheurs affirmant par exemple avoir démontré que les femmes enceintes sportives auraient plus de chances d'avoir des petits génies. Mais qu'en est-il des liens entre les enfants, leur mère, leur grand-mère et leur arrière grand-mère?

Selon une étude qui vient de paraître dans BMC Medicine, il se pourrait bien que certains facteurs se transmettent de génération en génération. Et particulièrement le stress pendant la grossesse, qui aurait une incidence sur les quatre générations suivantes, rapporte le site I Fucking love science. Début août, une autre étude affirmait que cet état pouvait favoriser le développement de l'asthme chez l'enfant.

Continuez votre lecture chez slate.fr

Edition: