Back to top

TIRER LE MAXIMUM DES GROUPES FOCUS

Error message

Deprecated function: implode(): Passing glue string after array is deprecated. Swap the parameters in drupal_get_feeds() (line 394 of /home/ohpe/public_html_767/includes/common.inc).
Section: 

Comment faites-vous pour savoir si votre programme répond bien aux besoins de votre communauté?  Comment allez-vous sonder l'opinion d'un certain groupe de personnes ?  Comment pouvez-vous dire que votre projet a eu un impact sur la clientèle qui était ciblée ?  Les groupe focus, aussi appelé groupe d'intérêt ou groupe de discussion, est l'une des méthodes d'évaluation qui permet d'aller chercher de l'information auprès d'un groupe de personnes qui ont certaines caractéristiques communes.

Les groupes focus sont une méthode de recherche qui servent à aller chercher de l'information auprès d'un groupe de personnes qui ont des caractéristiques communes.  Ils ont pour but de générer une vision commune des expériences, des opinions, des attitudes ou bien des besoins des participants.

Les groupes focus permettent généralement d'accumuler rapidement un grand nombre d'informations sur les perceptions, émotions, opinions, attitudes et motivation.  Les discussions donnent alors lieu à une analyse du contenu. Il ne faut faire attention car l'information recueillie lors des discussions n'a pas nécessairement une valeur statistique. Cependant, le manque de précision est grandement compensée par la richesse de l'information qu'ils permettent d'obtenir.
 
LA SÉLECTION DES PARTICIPANTS

Une fois que vous avez défini les caractéristiques des participants, il reste donc à trouver les personnes qui répondent à ces critères.  Il n'y a pas vraiment de nombre idéal de participants. La taille du groupe devrait idéalement être de 6 à 8 participants mais pas plus que 10 afin de favoriser l'échange et d'en tirer ainsi le maximum.  Un groupe trop nombreux suscitera bien souvent de la frustration de la part des participants, limitera le nombre d'intervention et augementera les chances d'interruptions et d'arrêts lors du déroulement.  Ensuite, il faut alors les convaincre de participer ce qui n'est pas toujours facile tout dépendant du thème.  Par exemple, si vous désirez avoir un groupe focus sur un nouveau programme d'un centre d'aide aux survivants d'agressions sexuelles, alors il sera probablement difficile de trouver des femmes qui ont été victimes de violence.  

Les participants sont invités à discuter en profondeur d'un thème spécifique pendant une certaine période de temps.  L'interaction entre les participants permet alors de dégager des points de vue et de soulever des problèmatiques cachées qui n'auraient probablement émergées lors d'entrevues individuelles.

Les  personnes invitées à participer ne doivent pas nécessairement partager une même opinion, ou un point de vue commun sur une question.  Le groupe fonctionne mieux quand il y a un nombre limité de participants et qu'il est guidé par un modérateur habile.  

AVANTAGES

- Permet de recueillir une grande variété de renseignements  ;
- Permet aux participants de réagir à chaque fois qu'une idée est émise.  Il est donc possible d'explorer plus en profondeur certaines idées ;
- Le chercheur peut interagir directement avec les participants.  Il peut ainsi obtenir des renseignements supplémentaires directement sur place pour préciser un point et aussi observer les réactions des participants (body language) ;
- La flexibilité au niveau des sujets, nombre des participants et l'environnement où ils ont lieu ;
- Les résultats sont plus faciles à comprendre dans la plupart des cas que lorsqu'on doit interpréter des graphiques, statistiques ou analyses complexes.

DÉSAVANTAGES

- Les situations qui portent à contreverse tendent à nuire à la validité des résultats - En effet, les participants peuvent avoir tendance à adopter les points de vue des personnes qui sont plus expressives. Les gens ont souvent tendance à répondre de façon à se conformer aux attentes qu'ils perçoivent du groupe. Bien souvent,  les participants vont éviter de critiquer ou de minimiser les inconvénients.  Par exemple, si un commentaire risque d'être mal perçu, il y aura alors de forte chance que le participant ne le partage pas avec le reste du groupe.

- Moins de contrôle sur le type d'information que les participants vont divulguer.  De là vient l'importance d'avoir recours à un modérateur expérimenté. Son rôle consiste à diriger le groupe vers les objectifs de recherche fixés au départ.  Il doit posséder une capacité de concevoir, d'analyser et de synthétiser tout en animant le groupe.  Étant donné que les personnes dans le contexte d'un groupe peuvent orienter la conversation sur les sujets qui les important, le modérateur peut alors commencer sur une discussion plus large et aléatoire.
- Petit échantillonnage donc qui limite l'interprétation des résultats par rapport à une plus grande population
- Le traitement de l'information recueillie peut être long et coûteux (transcription des entrevues, concilliation des points de vue émis …. )

QUAND LES UTILISER

Les groupes focus sont une méthode d'évaluation des plus intéressantes mais encore là faut-elle qu'elle soit utilisée de manière appropriée.

En général, les groupes focus sont considérés comme une méthode de recherche qualitative, de nature exploratoire, qui permet de mieux comprendre la gamme de besoins, les opinions, les motivations ou les comportements d'un certain groupe de personnes.  On les utilise particulièrement lorsqu'on ne connaît pas exactement toutes les variables, ou bien lorsqu'on veut s'aventurer dans un domaine où les relations sont mal comprises.  Dans ce contexte, on peut se servir des groupes focus pour explorer ou clarifier une question nouvelle comme par exemple l'élabortion d'une nouvelles politiques.  Les participants permettront alors de préciser leurs besoins, d'aider à formuler des options et recommandations et aussi de proposer des solutions.

Ils peuvent également ajouter un contexte et de la profondeur à des questions complexes.  Ils sont particulièrement utiles lorsqu'ils ont pour objectifs d'obtenir un aperçu des expériences et de savoir ce qu'en pensent les participants car mêmes s'ils ont certaines caractéristiques (clients d'un même programme, région géographies, etc…) il est rare qu'ils auront la même opinion sur le sujet.  

Ils peuvent aussi servir de méthode de recherche quantitative lorsqu'ils servent  à mettre à l'essai des questions de recherche particulières dans des domaines qui sont mieux définis.  On cherche alors à décrire des groupes de personnes en terme de statistiques et à formuler des généralisations au sujet de leurs ressemblances ou différences.

Il est toujours plus profitable d'avoir plus qu'un groupe focus quand votre budget le permet.  Deux suffiront habituellement.  Vous pourrez ainsi avoir une plus large gamme de points de vue sur les questions d'évaluation et un plus grand niveau de certitude en ce qui a trait aux résultats.

Parlant de budget, voici une idée des coûts ????

Modérateur                                500 $ à 1 000 $ / par groupe focus

Frais de transport                        environ 0,30 $ /kilomètredu modérateur

Repas ou goûter pour
les participants                        15 $ à 25 $ / personne

Location d'une salle                100 $ à 350 $

Location d'équipement
visuel                                        150 $

Aide au transport                     Prix du jeton de transport public ou
des participants                        kilométrage (environ 0,30 $ /kilomètre )    ou stationnement

LE RAPPORT

Les renseignements qui sont recueillis doivent ensuite être analysés et les résultats doivent être publiés sous forme de rapport.  Dans celui-ci, nous devons retrouver …
- une description du but et des objectifs, le(s) lieu(x) et le nombre de particpants;
- les questions et les points communs qui sont émergés pour chacune des questions ;
- tous commentaires ou suggestions qui ont été exprimées par les particiants et qui semblent utiles pour le projet ;
- et un résumé de ce qui est ressorti des discussions en général.

CONCLUSION

Réussir un groupe focus c'est bien plus que de réussir un beau débat.  C'est plutôt de réussir à récolter une panoplie de renseignements qui seront utiles pour l'analyse de son contenu.

Edition: