Back to top

Prêts pour l’action: Les déterminants sociaux de la santé

Section: 

Prêts pour l’action: Les déterminants sociaux de la santé
Une ressource à l’intention des professionnels de la santé, intervenants, bénévoles et militants pour explorer l’influence des déterminants sociaux de la santé sur les maladies chroniques. August 2007

Prêts pour l’action : Les déterminants sociaux de la santé est une ressource qui s’adresse aux professionnels de la santé, aux intervenants, aux bénévoles et aux militants pour explorer l’influence des déterminants sociaux de la santé sur les maladies chroniques. Cette ressource vise à vous aider à surmonter les obstacles au sein de votre organisation ou groupe et à vous fournir des pistes pour passer à l’action dans le but de rendre les déterminants sociaux de la santé plus accessibles, pour vous-même et votre famille, ainsi que pour les personnes avec qui vous travaillez. Nous mettrons cette information à jour de façon régulière et tiendrons compte de vos observations.

Prêts pour l’action : Les déterminants sociaux de la santé
Au cours des cinquante dernières années, les chercheurs et les praticiens du domaine de la santé ont changé leur façon d’envisager les facteurs qui préviennent les maladies chroniques et conduisent à une bonne santé. Auparavant, on considérait que c’était principalement une question de cause à effet biomédicale conjuguée à des habitudes malsaines. Puis, les professionnels de la santé ont commencé à se rendre compte que la bonne santé et la prévention des maladies chroniques débordaient ce cadre.
En 1948, l’Organisation mondiale de la santé, déclarait que la santé est plus que l’absence de maladies : elle est « un état de complet bien-être physique, mental et social, ne consistant pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité ». Par la suite, en 1986, la Charte d’Ottawa sur la promotion de la santé déclarait que « la santé est engendrée et vécue dans les divers cadres de la vie quotidienne : là où l'on apprend, où l'on travaille, où l'on joue et où l'on aime. »
Comme on peut le constater dans ces déclarations, il existe un grand nombre de conditions et facteurs sociaux, notamment le revenu, l’emploi et l’éducation, qui influencent la santé des gens et des collectivités.
En 1998, Santé Canada a dressé une liste exhaustive de ces facteurs que l’on a nommé les déterminants sociaux de la santé : le revenu, le soutien social, l’éducation et l’alphabétisme, l’emploi et les conditions de travail, les environnements sociaux et physiques, les habitudes de santé et la capacité d’adaptation personnelles, le développement de la petite enfance, le patrimoine biologique et génétique, les services de santé, le sexe et la culture.
Ces facteurs ressemblent à des courants qui se rejoignent pour former une rivière qui nous aide à atteindre un état de complet bien-être physique, mental et social.
Mais nous constatons que bien des gens dans notre société ne sont pas en mesure de tirer profit des déterminants de la santé dans leur vie quotidienne. Ces derniers peuvent être hors d’atteinte en raison de la pauvreté, de la distance, de l’absence d’un logement ou d’autres raisons connexes. Ou encore, l’accès peut leur être refusé en raison du racisme ou de la discrimination. Cela peut créer des iniquités sur le plan de la santé, laissant les personnes moins bien outillées pour atteindre une pleine santé. C’est pourquoi nous favorisons l’inclusion de façon à ce que tous et toutes puissent avoir accès aux « courants » qui mènent à une bonne santé.
Prêts pour l’action s’adresse aux professionnels de la santé, aux intervenants, aux bénévoles et aux militants. Vous-même et votre organisation pouvez l’utiliser, de même que votre famille et votre collectivité. Nous nous attarderons ici à six principaux déterminants de la santé, soit le revenu, l’éducation, l’emploi, le logement, l’alimentation et l’inclusion.

Prêts pour l’action vous montrera 1) où trouver plus d’information sur chacun de ces déterminants; 2) comment vous pouvez tenir compte des déterminants au

Prêts pour l’action : Les déterminants sociaux de la santé
sein de votre organisme; 3) des exemples et modèles pouvant vous aider dans vos démarches; 4) ce que vous pouvez faire dans votre collectivité pour entraîner vos concitoyennes et concitoyens dans les courants menant à la santé.

Prêts pour l’action : Les déterminants sociaux de la santé
Les déterminants sociaux de la santé et la prévention des maladies chroniques
Le rapport entre les facteurs sociaux et la santé ou les maladies chroniques a été observé de façon marquée dans la Grande-Bretagne industrielle de la seconde moitié du XIXe siècle. Londres, Glasgow, Liverpool et d’autres villes débordaient de monde attiré par la nouvelle économie industrielle, mais ces gens gagnaient souvent peu, avaient un travail précaire, étaient logés dans des conditions atroces, ne mangeaient pas à leur faim, n’avaient pas l’occasion de s’instruire et se heurtaient à l’exclusion sociale. C’est à ce même moment que sont apparus les médecins se préoccupant d’hygiène publique qui ont identifié la relation de cause à effet entre les mauvaises conditions sociales et les maladies chroniques. Le même phénomène se produisait en Amérique du Nord, dans des villes telles que Toronto, où des médecins hygiénistes faisaient campagne pour réduire la pauvreté et mettre un terme aux conditions sociales misérables dans lesquelles vivaient les personnes démunies dans les villes et les collectivités rurales sous- développées.
Quel est le rapport entre les déterminants sociaux de la santé et les maladies chroniques?
Selon le document de travail Une vague de changement : Iniquités et maladies chroniques au Canada atlantique, préparé pour la Direction générale de la santé de la population et de la santé publique, Région Atlantique, de Santé Canada :
« Les résultats des deux éditions de l’Enquête nationale sur la santé de la population de Statistique Canada (1994-1995 et 1996-1997) montrent que le taux d’incidence de toutes les maladies chroniques étudiées était plus élevé chez les groupes des deux plus faibles catégories de revenu que dans les groupes des trois catégories de revenu les plus élevées. »
Le Dr David McKeown, médecin hygiéniste de Toronto en décembre 2006, affirmait qu’on trouve à Toronto les communautés les plus en santé et les moins en santé du Canada et que, selon les quartiers, on constate parfois une incidence des problèmes de santé courants de deux fois supérieure en raison des principaux déterminants de la santé tels que le revenu, le logement, l’emploi et l’éducation.
Bien que l’on ait fait beaucoup de cas de la contribution des facteurs biomédicaux et du mode de vie sur l’incidence des maladies chroniques, Dennis Raphael, dans son introduction au document Social Determinants of Health: Canadian Perspectives, note que les études plus récentes minimisent l’importance de ces facteurs et avance que l’accumulation des mauvaises conditions socioéconomiques entraînent des conséquences négatives sur la santé. Les mauvaises conditions socioéconomiques influencent la qualité de vie et le développement, peuvent causer un stress aigu et pousser les personnes à adopter des comportements nuisibles pour leur santé. Comme l’a souligné le Dr McKeown, lorsqu’il y a des écarts importants entre l’exposition à des facteurs positifs et négatifs, les effets nuisibles sur la santé sont encore plus grands.

Prêts pour l’action : Les déterminants sociaux de la santé
Prêts pour l’action fera ressortir les données qui montrent le lien entre les maladies chroniques et le manque de possibilités sur le plan socioéconomique en général, et plus précisément en ce qui concerne les six « courants » étudiés. Nous vous proposons également des modèles et des pratiques exemplaires. Mais avant d’aller plus avant, il est important de savoir quel est votre rôle.

Prêts pour l’action : Les déterminants sociaux de la santé
Quel est votre rôle?
Les professionnels de la santé, les intervenants, le bénévoles et les militants vivent et travaillent dans divers cadres et milieux. S’ils comprennent les répercussions des déterminants sociaux de la santé sur les maladies chroniques, l’organisme pour lequel ils travaillent ou font du bénévolat n’envisage peut-être pas tout à fait la santé dans cette optique.
Au cours des dernières années, un certain nombre de personnes oeuvrant dans le milieu de la santé publique en Ontario ont élaboré un courant de pensée valable qui explique le rôle des déterminants sociaux de la santé et propose des mesures concrètes pouvant être prises. Ce groupe, sous la gouverne du Service de santé publique de Sudbury et du district, a aussi organisé un volet spécial lors de l’assemblée annuelle conjointe de l’Association pour la santé publique de l'Ontario (OPHA) et de l’Association of Local Public Health Agencies (alPha) en 2005 pour voir comment on pouvait intégrer des mesures touchant les déterminants sociaux de la santé dans les programmes obligatoires offerts par les bureaux de santé locaux.
Ce volet, qui avait pour titre The Determinants of Health: developing an action plan for public health, a attiré plus de 100 représentants du milieu de la santé publique qui ont partagé leurs expériences et offert des conseils. Des motions proposant que les services de santé publique jouent un rôle explicite pour s’attaquer aux déterminants sociaux et économiques de la santé ont également été votées lors de cette assemblée annuelle. Dans la foulée de la conférence et des motions, le Service de santé publique de Sudbury et du district a bénéficié, par l’intermédiaire du Centre ontarien d’information en prévention, d’une modeste subvention de l’Agence de santé publique du Canada afin de rédiger un document de travail plus détaillé intitulé A framework to integrate social and economic determinants of health into the Ontario public health mandate et publié en mars 2006. Ce document a été présenté au médecin hygiéniste en chef en avril 2006 dans l’espoir qu’il éclaire, au même titre que les discussions entourant le sujet, l’examen des services et programmes de santé publique obligatoires qui devait avoir lieu incessamment.
Ces développements indiquent que les déterminants sociaux de la santé sont devenus plus qu’un sujet de discussion et sont maintenant un mode d’action au sein des collectivités. Il y a fort à parier que ce mouvement fera des vagues et s’étendra à tous les secteurs touchés par les déterminants sociaux de la santé, tels que l’éducation, la planification sociale, la vie communautaire et, forcément, les organismes bénévoles qui oeuvrent directement pour la prévention des maladies chroniques.
Toutefois, il n’est pas toujours facile de convaincre ses collègues, la direction, les conseils d’administration et la collectivité à travailler de concert pour favoriser l’accès aux déterminants sociaux de la santé. Il existe en effet nombre de défis et d’obstacles au sein des organismes.

Prêts pour l’action : Les déterminants sociaux de la santé
Pou relever ces défis, nous devez savoir quel est votre rôle. Pour cela, vous devez comprendre la nature et la structure de votre organisation ou groupe, y compris vos relations avec vos collègues, la direction, le conseil et la collectivité. Armé de ces connaissances, vous serez mieux en mesure d’appliquer les mesures suggérées dans le présent ouvrage.
Le portail Change Management Toolbook popose de nombreuses ressources pour vous aider à définir votre rôle. Le tableau qui suit est un outil pratique qui vous aidera à poser des gestes au sein de votre organisme ou groupe afin d’influencer les déterminants sociaux de la santé et d’engager votre collectivité sur la voie du changement.

  

Collègues

Direction Conseil Collectivité
Comment faire savoir à votre organisme qu’en favorisant l’accès aux déterminants sociaux de la santé (DSS), il s’acquitte de sa mission et de son mandat? Découpez des articles sur les DSS et affichez-les au babillard. Discutez des DSS lors des réunions du personnel. Suggérez un dîner causerie. Faites savoir que la collectivité et le personnel s’intéressent aux DSS. Statistiques de l’organisme, p. ex. Access Alliance. Demandez quelle est la politique de l’organisme en ce qui concerne les DSS. Examinez la mission et le mandat de l’organisme/du bureau de santé/du service. Étudiez les priorités des bailleurs de fonds. Assistez aux assemblées annuelles du conseil d’administration ou des conseils de santé. Rapports annuels, p. ex. Centraide du comté de Widsor-Essex Repérez les organisations ou coalitions qui s’intéressent aux DSS. Établissez des liens entre ces organisations ou coalitions et votre organisme par le réseautage. Données du recensement Épidémiologie, p. ex. Service de santé publique de Sudbury et du district
Comment faire participer les groupes et coalitions communautaires au processus décisionnel et à la programmation de votre organisme afin d’encourager les initiatives touchant les Repérez, avec l’aide de vos collègues, les groupes existants dans la collectivité en utilisant des stratégies d’identification des ressources. Recourez à des stratégies de développement Présentez les résultats de l’exercice de repérage des ressources communautaires à l’équipe de direction. Sollicitez des appuis en vue d’une plus grande participation des Invitez les membres des coalitions et groupes communautaires à assister aux réunions de votre conseil. Encouragez les membres de la collectivité à se porter bénévoles au sein des Devenez membre actif de coalitions et groupes communautaires. Tissez des liens entre différents groupes et coalitions de façon à former un réseau. Écrivez des

 Pour avoir accès au document complet visitez http://www.opc.on.ca  

Prêts pour l’action : Les déterminants sociaux de la santé est le fruit d’une collaboration entre le Centre ontarien d’information en prévention, l'Alliance pour la prévention des maladies chroniques de l'Ontario et la Division de l’Ontario de la Société canadienne du cancer. Ce projet met à contribution les compétences de nombreux professionnels et organismes du domaine de la santé, des services sociaux et de l’éducation. Vous pouvez vous renseigner sur nos organisations en cliquant sur les liens suivants :
• Centre ontarien d’information en prévention – http://www.opc.on.ca
• Alliance pour la prévention des maladies chroniques de l'Ontario – http://www.ocdpa.on.ca/
• Division de l’Ontario de la Société canadienne du cancer – http://www.cancer.ca
Nous tenons à remercier tout spécialement notre consultant de projet, Michael Fay and Associates, pour l’excellent travail de peaufinage du concept et du format ainsi que pour la rédaction de cette ressource, sans oublier le choix des liens proposés. La conception graphique a été faite par Neglia Design.
Nous remercions les membres de notre comité consultatif de leurs précieux conseils :
Bob Gardner, The Wellesley Health Institute
Carla Palmer, Centre de santé communautaire de Barrie
Charles Hain, Ostéoporose Canada
Claire Warren, Service de santé publique de Sudbury et du district
Nancy Dubois, Coalition pour la vie active
Tannis Fretter, Bureau de santé publique du Nord-Ouest
Cette ressource a été préparée grâce au soutien financier et en nature des trois partenaires. Les membres du personnel suivants ont collaboré au projet :
• Rowena Pinto et Patti Pain, Société canadienne du cancer – Division de l’Ontario;
• Maria Grant et Ann-Marie Kungl de l'Alliance pour la prévention des maladies chroniques de l'Ontario;

Prêts pour l’action : Les déterminants sociaux de la santé
• Kim Hodgson, Krissa Fay, Beth Ward et Connie Clement, Centre ontarien d’information en prévention.
Ce projet a également reçu l’appui financier de l’Agence de santé publique du Canada – Ontario et région du Nunavut. Les opinions exprimées dans la présente publication sont uniquement celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement les politiques officielles de l’Agence de santé publique du Canada.
Nous encourageons les lecteurs et les utilisateurs à faire part de leurs suggestions de ressources et d’exemples de cas et à nous communiquer toute erreur qui aurait pu se glisser ainsi que des mises à jour de liens proposés dans cette ressource électronique, sans oublier toute autre idée d’amélioration, en écrivant à mailto:ocdpa@opha.on.ca..
Mars 2007
–-----
Lorsque vous citez le présent document, veuillez utiliser la formulation suivante :
Centre ontarien d’information en prévention, Alliance pour la prévention des maladies chroniques de l’Ontario et Société canadienne du cancer – Division de l’Ontario, Prêts pour l’action : Les déterminants sociaux de la santé, Toronto, 2007. Disponible à www.ocdpa.on.ca.
–-----
This document is also available in English on the OCDPA website, http://tinymce.moxiecode.cp/mce_temp_url

Edition: