Back to top

Personnes vivant en région rurale, éloignée ou nordique

LES SERVICES DE SANTÉ EN ONTARIO FRANÇAIS : UN PAS EN AVANT

Section: 

Plusieurs intervenants francophones ont participé au printemps dernier à une série de consultations qui ont eu lieu dans le Sud et le Nord de la province. La Table de concertations en santé de l’Ontario avaient alors reçu des fonds afin de consulter la population de ces régions sur l’identification d’un modèle de réseautage de services de santé en français qui répondraient aux besoins de chacune des régions respectives.  

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas la Table de concertation en santé en Ontario, en voici quelques mots.  Elle a été constituée en bonne et due forme depuis 2001 dans le cadre de l’Entente Canada Communautés.  La Table a pour vision d’améliorer la santé globale des francophones de l’Ontario.  Elle émane d’un besoin de concerter les forces vives en santé et de se donner une voix aux niveaux provincial et national. 

Elle agit également en que représentant de la communauté francophone auprès de la Société Santé en français (http://forumsante.ca/) , organisme qui assiste et conseille le ministre de la Santé sur les questions relevant du mandat de l'administration fédérale en matière de santé afin de développer les communautés francophones en situation minoritaire et de favoriser leur épanouissement.

LA BOÎTE À OUTIL POUR LE MILLIEU RURAL POUR LES SERVICES DE SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE

Section: 

Développé par le Planned Parenthood Federation of Canada (PPFC), la présente trousse d'outils vise à mettre en valeur le potentiel des dirigeants communautaires qui seraient intéressés à élaborer, coordonner ou perpétuer des projets, programmes ou services dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive, en particulier dans des collectivités rurales ou éloignées.  Cette trousse peut être consultée directement sur le site de leur site à http://www.ppfc.ca/

BULLETIN DU RDÉE ONTARIO

Section: 

En Ontario, le RDÉE est le Regroupement franco-ontarien de développement économique et d’employabilité. Il favorise la création d’emplois par le développement économique des communautés francophones de l’Ontario. Organisme de concertation sans but lucratif, il a été mis en place par des organismes provinciaux à mandat économique pour travailler à la réalisation de buts et d’objectifs communs dans quatre secteurs d’intervention: l’économie du savoir, le d&

LA SANTÉ DES FEMMES EN MILIEU RURAL, ÉLOIGNÉ OU NORDIQUE

Section: 

Près de trois millions de femmes vivent en milieu rural, mais elles sont loin d'être toutes pareilles. Elles sont de différentes cultures : inuites ou mennonites pour n'en nommer que deux, et vivent dans des milieux différents : à la ferme, dans les réserves, les villages de pêcheurs ou les villes minières. Les expériences de chaque groupe sont uniques et ont des répercussions particulières sur leur santé. Rapport sommaire : la santé des femmes en milieux rural, éloigné et nordique : orientat

SOMMAIRE DU DEUXIÈME RAPPORT SUR LA SANTÉ DES FRANCOPHONES DE L’ONTARIO

Section: 

<>L’Institut franco-ontarien de l’Université Laurentienne, en collaboration avec le Programme de recherche, d’éducation et de développement en santé publique, a publié en décembre 2005 le Deuxième rapport sur la santé des francophones de l’Ontario. Le sommaire de ce rapport suit. Le rapport complet est disponible au site :
http://www.sdhu.com/content/resources/folder.asp?folder=4113&parent=11&lang=1

Introduction et méthodologie
Le premier Rapport sur la santé des francophones de l’Ontario, qui a été publié en 2000 par le programme de Recherche, éducation et développement en santé publique, recommandait en 2000 d’assurer un suivi au rapport. Ce Deuxième Rapport sur la santé des francophones de l’Ontario offre une mise à jour et se présente sous le même format et adopte les mêmes paramètres que le premier. Il définit « francophone » en fonction de la langue maternelle. Il utilise l’approche des déterminants de la santé et analyse généralement les mêmes variables, sauf lorsque les questions de l’enquête de 1996-1997 ne se retrouvent pas dans l’enquête de 2000-2001 et que, pour des considérations reliées à la disponibilité des ressources, quelques variables ont dû être considérées par l’équipe et le comité consultatif comme de moindre importance. À la différence du premier rapport, toutefois, le deuxième est le résultat de la contribution de plusieurs auteurs. Le deuxième rapport est basé principalement sur l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2000-2001, à laquelle s’ajoutent les données du Recensement de 2001. L’équipe technique, dirigée par la même épidémiologiste que pour le premier rapport, a utilisé la même méthodologie, améliorée par l’expérience du premier. Elle a effectué des compilations pour l’ensemble de la population, pour les groupes sociolinguistiques (francophone, anglophone, allophone) et pour les régions et les subdivisions régionales de la province, dans le but de faire des comparaisons entre les divers groupes.

Profil socio-démographique

Le portrait socio-démographique fait état de changements en profondeur: vieillissement, amélioration de la scolarité et de la littératie. La population de langue maternelle française représente 4,7 % de la population ontarienne, mais, à 3,9 %, elle forme une moins grande proportion de la population des régions métropolitaines de recensement. Elle se retrouve en proportion croissante dans le centre de la province, dans la région métropolitaine de Toronto, et elle est de plus en plus multiculturelle, même si sa principale source de nouveaux arrivants demeure le Québec. Le nord-est demeure la région où sa proportion est la plus grande, l’est, celle où se trouve le plus grand nombre. La population de langue maternelle française de l’Ontario est plus âgée, en moyenne, que l’ensemble de la population, et les personnes aînées comptent une plus grande proportion de femmes que l’ensemble de la population ontarienne. Son niveau de scolarisation est moins élevé, ce qui est relié à la moyenne d’âge: ce sont les personnes aînées qui sont moins scolarisées, alors que les générations plus jeunes sont à un niveau comparable à leur groupe d’âge dans l’ensemble de la population ontarienne. La structure occupationnelle des francophones est assez semblable à celle de l’ensemble. Le revenu moyen se compare à celui de l’ensemble; toutefois, il est moins élevé que celui de la population anglophone et celui des femmes francophones est plus élevé que celui de l’ensemble des Ontariennes.

Auto-évaluation et autogestion de la santé

CONCILIATION TRAVAIL-VIE PERSONNELLE – COMMENT LES RÉGIONS SE COMPARENT-ELLES ?

Section: 

Dans quelle mesure les travailleurs canadiens réussissent-ils à concilier leurs multiples rôles de travailleur, de conjoint et de parent, le cas échéant ? Y a-t-il des différences entre les régions au Canada ? De nouveaux indicateurs accessibles depuis le site Web innovateur des RCRPP – www.qualitetravail.ca – apportent certaines réponses à ces questions. Il s’agit du deuxième ensemble d’indicateurs sur la Conciliation travail-vie personnelle selon la région au Canada, qui sont tirés du rapport de recherche innovateur préparé par Linda Duxbury (Université Carleton) et Chris Higgins (Université Western Ontario), Where to Work in Canada? An Examination of Regional Differences in Work Life Practices.

LE RÉSEAU – NUMÉRO AUTOMNE 2005 DU BULLETIN DU RÉSEAU CANADIEN POUR LA SANTÉ DES FEMMES

Section: 

Le dernier numéro de la revue Le Réseau, la publication officielle du Réseau canadien pour la santé des femmes, est maintenant disponible en ligne et présente des articles de fond sur les sujets suivants : crise mondiale; le VIH/sida et la santé des femmes dans le monde; progression du VIH/sida chez les femmes canadiennes; des taux alarmants de VIH-sida chez les femmes autochtones du Canada, les voix silencieuses de l'épidémie de VIH-sida au Canada - Les femmes africaines et caribéennes de Toronto ; améliorer la disponibilité de la contraception d'urgence; les femmes veulent de l'information fiable en matière de médicaments, et non de la publicité; le Canada a besoin d'une stratégie de santé et de guérison pour les femmes des Premières nations, les Inuites et les Métisses - Le système de santé fait défaut à la plupart des femmes autochtones tout au cours de leur vie, et bien plus!

Pages

Subscribe to RSS - Personnes vivant en région rurale, éloignée ou nordique