Back to top

Élaborer des politiques publiques saines

RENVERSER LE COURANT : LES MESURES DE RÉDUCTION DES INIQUITÉS PEUVENT AIDER À PRÉVENIR LES MALADIES CHRONIQUES

Section: 

L’agence de santé publique du Canada – région de l’Atlantique vient de produire une trousse d'information conçue pour aider les organismes communautaires à examiner leur travail et les politiques en matière iniquités ayant un impact sur la santé. La trousse contient plusieurs ressources pratiques pouvant être utilisées lors de présentations et de groupes de discussion. Vous pouvez  télécharger les documents à :
http://www.phac-aspc.gc.ca/canada/les-regions/atlantique/Publications/Vague_changement/renverser_courant_f.html

L'INCIDENCE DE NOS PROGRAMMES SUR LES DÉTERMINANTS DE LA SANTÉ DE LA POPULATION

Section: 

Les membres de la communauté, les bailleurs de fonds et les travailleurs de la santé sont intéressés à en savoir plus sur la manière dont leurs activités de promotion de la santé contribuent à changer les déterminants de la santé de la population. Ce Guide pour améliorer la planification et la reddition des comptes est conçu pour aider ces trois «intervenants» à effectuer un telle démarche. L'objectif du guide comprend deux volets : - Faciliter les reddition de comptes de ces «intervenants» envers Santé Canada sur les déterminants de la santé de la population.

PROMOTION DE LA SANTÉ VS L’APPROCHE DE LA SANTÉ DE LA POPULATION: DIFFÉRENCES À DÉMYSTIFIER

Section: 

Source : Réseau canadien de la santé : Affilié promotion de la santé Centre for Health Promotion de l'université de Toronto et le centre ontarien d’information en prévention.

Qu'est-ce que la promotion de la santé?

Définition de la promotion de la santé

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) définit la promotion de la santé de la façon suivante :

Processus qui consiste à habiliter les personnes à accroître leur contrôle sur leur santé et à améliorer celle-ci.

RÉFLEXIONS SUR LA CHARTE DE LA PROMOTION DE LA SANTÉ DE BANGKOK

Section: 

Au mois d’août dernier, à Bangkok en Thaïlande, 700 participants représentant plus de 100 pays ont adopté « La Chartre de la promotion de la santé de Bangkok » à la 6e Conférence globale de la promotion de la santé (http://www.who.int/healthpromotion/conferences/6gchp/bangkok_charter/en/). Cette nouvelle charte se veut une addition à celle d’Ottawa. « Cette charte identifie les principaux défis, actions et engagements nécessaires pour appliquer les déterminants de la santé en vertu de la globalisation en allant chercher les personnes, groupes et organisations requis pour l’obtention de la santé » ( traduction libre,

PROMOSANTÉ UN SITE WEB OÙ LES COMMUNAUTÉS MINORITAIRES FRANCOPHONES ONT LEURS PLACES

Section: 

Une étude de besoins effectuée en 1997 auprès d'intervenants et intervenantes francophones partout au Canada a fait état d'un important besoin de formation continue en promotion de la santé. PromoSanté participe à répondre à ce besoin au Québec, dans les communautés francophones minoritaires du Canada et à travers toute la francophonie internationale. La mission est d'outiller les intervenants et intervenantes francophones en promotion de la santé pour qu'ils et qu'elles puissent intervenir plus efficacement auprès des communautés francophones.

CONSEIL DES RESSOURCES HUMAINES POUR LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE

Section: 

Le Conseil des RH est un organisme sans but lucratif indépendant chargé d'exercer du leadership au titre des questions liées au travail rémunéré dans le secteur bénévole et communautaire. Il rassemble employeurs et employés pour qu'ils collaborent à l'exécution de recherches, à l'élaboration de stratégies et à la prise de mesures en la matière. C'est ici que vous trouverez dorénavant le site Web de RHSBC (Développement des ressources humaines dans le secteur bénévole et communautaire), où sont toujours proposés - gratuitement - des outils et des renseignements pratiques sur la gestion des ressources humaines adaptés aux besoins des organismes à but non lucratif.

Pages

Subscribe to RSS - Élaborer des politiques publiques saines