Back to top

Rapport Canadien sur les prix alimentaires à la consommation

Section: 

Dalhousie University et University of Guelph, 2018

Pour une huitième année, nous présentons le rapport sur les prix alimentaires au détail. L’année 2017 marque une autre période durant laquelle une partie de nos pronostics se sont réalisés. L’an dernier, l’ensemble des analystes anticipait une baisse du taux directeur de la Banque du Canada et un dollar canadien beaucoup moins élevé. En effet, plusieurs croyaient que le dollar se situerait autour de 0,65 $ versus le dollar américain. Or, le contraire s’est produit : le taux directeur a augmenté à quelques reprises et le dollar canadien oscille maintenant autour de 0,78 $. Ceci a permis aux fruits, noix et légumes de coûter moins cher que prévu.

Tout au long de l’année, les produits laitiers ainsi que les pains et céréales se vendaient à perte ou servaient de produits d’appel (loss leader). Pour de multiples raisons, incluant l’Effet Amazon et un dollar canadien plus élevé que prévu, l’année 2017 fut une période exceptionnelle que personne n’a réussi à prévoir avec justesse cette fois-ci. Mais principalement, cette quête massive vers le prêt-à-manger en 2017 a incité la majorité des consommateurs à dépenser davantage en alimentation, malgré l’effet déflationniste rapporté par l’indice des prix à la consommation.

Lire la suite (PDF)

Edition: