Back to top

INSPQ : Analyse des enjeux éthiques liés à la taxation des boissons sucrées

Section: 

La taxation des boissons sucrées fait partie d'un portefeuille d'actions envisagées pour la prévention des maladies chroniques et de l'obésité au Québec. Motivée par l'amélioration de la santé de la population, la mesure représente un moyen paternaliste, mais non coercitif, de permettre aux consommateurs d'être plus critiques dans leurs choix au moment de l'achat. Une taxe à taux fixe imposerait cependant un fardeau plus lourd aux moins fortunés. Cet effet inéquitable, dit « régressif » a toutefois le potentiel d'être équilibré par le fait que les plus grands consommateurs de boissons sucrées, qui sont aussi les moins fortunés, ont le plus à gagner en termes de bienfaits pour la santé. De plus, l'affectation des revenus générés par la taxe au budget de santé publique offre un moyen de compenser les effets négatifs de la mesure tout en maximisant ses effets positifs.

Lire la suite

Edition: