Back to top

Accroître la capacité organisationnelle à assurer l’équité en santé : une revue de la littérature pour Nexus Santé

Section: 

Accroître la capacité organisationnelle à assurer l’équité en santé : une revue de la littérature pour Nexus Santé

Par Chase Simms, stagiaire

En janvier 2017, j’ai entrepris mon stage d’étudiante de maîtrise en santé publique chez Nexus Santé. Mon travail consistait à effectuer une revue de la littérature sur l’équité en santé (document an anglais seulement) pour soutenir la capacité en matière de l’équité en santé mise en place par Nexus Santé en 2016.

Au début, je me suis sentie dépassée par la masse d’information sur le sujet et c’est pourquoi j’ai voulu obtenir l’avis des promoteurs de la santé qui allaient utiliser les résultats de cette recherche dans leur travail au quotidien. À la suite de conversations informelles, j’ai conclu que leur préoccupation première se résumait à la question suivante : « Que puis-je faire pour promouvoir l’équité en santé? » J’avais ma réponse! Je savais maintenant que je devais formuler des recommandations proposant des actions concrètes aux praticiens et à leur organisation. C’est donc ainsi que j’ai commencé la revue de la littérature sur la capacité organisationnelle pour promouvoir l’équité en santé.

Bien qu’il existe des milliers d’articles sur l’équité en santé, un nombre limité abordait le thème sous l’angle de la capacité organisationnelle dans ce domaine au sein d’organismes canadiens. Suite à une évaluation et une synthèse approfondies, j’ai retenu 46 articles aux fins de mon analyse. La plupart de ces articles provenaient de la littérature grise obtenus du Centre de collaboration nationale des déterminants de la santé (CCNDS) et de l’Institut Wellesley.

Le Tableau 1 illustre le cadre élaboré à partir des constats issus de la revue de la littérature sur les façons d’accroître la capacité organisationnelle pour promouvoir l’équité en santé.

Tableau 1 : Cadre de travail

Capacité organisationnelle pour promouvoir l’équité en santé

Transfert et échange des connaissances fondées sur des données probantes

Collaboration

Compétences

Intégration de l’équité

Élément fondamental : Leadership solide et efficace

Bien que ce cadre ait été élaboré spécifiquement pour les organismes de promotion de la santé, il pourrait être adopté par des organisations et du personnel évoluant en dehors du domaine de la santé qui souhaitent accroître leur capacité à assurer l’équité en santé.

Le Tableau 2 indique les implications, obstacles et actions qui se rattachent à chacun des thèmes du cadre. Il a aussi été démontré que des pratiques exemplaires s’appliquent à chacun des cinq thèmes. Elles incluent plus particulièrement l’intégration de l’évaluation et des rapports pour améliorer la reddition de comptes, mais on retrouve également l’établissement et l’utilisation de mesures du rendement et d’indicateurs de l’équité en santé.

 

Tableau 2 : Implications, obstacles et actions du travail de promotion de l’équité en santé selon le thème

Thème

Implications

Obstacles

Actions

Leadership solide et efficace

Facteur clé pour aborder les déterminants sociaux de la santé (DSS)

Soutien de la promotion de l’équité en santé, sur le plan opérationnel et philosophique

Passion, conviction et ressources

Problèmes pernicieux

Ressources (budget, soutien organisationnel)

Manque de dynamisme et de soutien

Mandat clair

Engagement et empressement de l’organisation

Mesures du rendement, évaluation et indicateurs de l’équité en santé

Élargissement continu de la base des données probantes pour soutenir les pratiques exemplaires et favoriser le transfert et l’échange de connaissances

Nécessité de recueillir des données sur l’équité

« Approfondir les connaissances sur lesquelles nous pouvons nous appuyer »

Rôle des chercheurs

Modèles de transfert des connaissances

Base de connaissances actuelle et limitations

Systèmes insuffisants

Manque de coordination entre les systèmes

Capacité du personnel

Gestion de projet

Création et utilisation d’une base de données solide

Innovations théoriques et méthodologiques

Collaboration et partenariat avec les intervenants intersectoriels et les communautés

Meilleure compréhension de la problématique

Capacité à aborder les enjeux futurs grâce aux partenariats et à l’établissement de relations de confiance

Temps, établissement de liens, évaluation, langage commun et renforcement des capacités

Intentions concurrentes, communications et engagement, déséquilibre du pouvoir, gestion et attentes différentes

Emprunter des ressources et des outils, entraide mutuelle, réseau

Groupes de travail

Mobilisation de la communauté

Stratégies globales et orientations stratégiques

Déploiement et accroissement des compétences

Jeter les bases d’une pratique de santé publique efficace

Ressources nécessaires pour actualiser les compétences

Formation continue, environnement propice à l’apprentissage et compétences actualisées

Intégration de l’équité dans le mandat, les politiques et les procédures de l’organisation

Appliquer une optique d’équité en santé

Obligations et attentes claires

Manque de ressources et de compréhension

Mandat clair et infrastructure habilitante

À la lecture de cette revue de la littérature, les praticiens pourraient éprouver une certaine anxiété devant la quantité d’actions recommandées. Ils pourraient se demander « comment pouvons-nous intégrer toutes ces mesures alors que notre charge de travail est déjà tellement lourde? » Heureusement, ces actions n’ont pas à être mises en œuvre en même temps; la pleine intégration de l’équité en santé au sein d’une organisation prend du temps. En optant pour une intégration progressive, l’organisation même et le personnel ne se sentiront pas débordés par le travail à accomplir.

Il a été clairement démontré que la promotion efficace de l’équité en santé repose d’abord et avant tout sur un leadership solide et efficace. Cet élément fondamental du cadre issu de cette revue de la littérature constitue le premier pas que les organisations devraient idéalement prendre afin d’accroître leur capacité à promouvoir l’équité en santé de façon constructive.

Edition: