Back to top

Comment les Canadiens combattent par la lumière la dépression saisonnière

Lien vers le reportage : http://www.rcinet.ca/fr/2014/01/12/comment-les-canadiens-combattent-ils-la-depression-saisonniere/
Stéphane Parent, 12 janvier 2014
   
Au Canada, 18 % de la population vit chaque année une « déprime » hivernale. Il s’agit bien souvent d’un phénomène passager d’une à deux semaines tout au plus.

Pour d’autres Canadiens, près de 3 % de la population de plus de 20 ans, la détresse va cependant se prolonger et durer tout l’hiver. Ces derniers souffrent dans les faits d’une dépression saisonnière liée directement à la diminution de la lumière du jour.

Cette semaine, nous répondons à La bonne question d’un auditeur de Radio Canada International à Dakar au Sénégal. Il a entendu dire que les Canadiens souffrent de l’absence de la lumière du jour dans leur pays pendant les longs mois d’hiver.

Monsieur Mballo Samba aimerait mieux comprendre le phénomène et savoir quels sont les traitements médicaux qui existent contre cette forme de dépression.

Le saviez-vous

• La luminothérapie est un traitement psychiatrique proposé pour la dépression et l’insomnie. Elle consiste à exposer les yeux à une lumière d’intensité et de spectre lumineux spécifique proche de la lumière solaire.
• L’usage thérapeutique de la lumière naturelle en médecine remonte à la fin du xixe siècle.
• Son effet sur la stimulation du système immunitaire et la lutte aux infections provoqua le développement des premières techniques de luminothérapie.
• Mais ce n’est qu’en 1984 que l’utilisation de la luminothérapie en psychiatrie clinique fait pour la première fois son apparition pour soigner la dépression saisonnière.
• Cette découverte est faite par Norman E. Rosenthal et ses collègues du National Institute of Mental Health aux États-Unis.

Edition: