Back to top

Promotion de la santé: une voix internationale - par Jean-Pierre Girard

Section: 

Promotion de la santé: une voix internationale

Article par Jean-Pierre Girard, expert-conseil en entreprises collectives

Il y a un peu plus de 25 ans, soit en novembre 1986, dans le cadre d’une grande réunion internationale d’intervenants dans le domaine de la santé, se tenant ici en Ontario, à Ottawa plus précisément, était adopté la Chartre d’Ottawa. En quelques mots, on y proclamait haut et fort l’importance d’investir dans la promotion de la santé pour permettre aux citoyens d’exercer un meilleur contrôle, voire d’améliorer leur état de santé. À qui incombe cette responsabilité de soutenir la promotion de la santé? Le libellé de la Chartre se veut avant-gardiste pour l’époque (aujourd’hui la question est largement reconnue): bien entendu le secteur de la santé, mais aussi les acteurs qui influencent ce qui a trait aux habitudes de vie et le bien-être, que ce soit pour l’alimentation, le travail, l’éducation, la justice sociale, l’environnement, etc.
 
Cette vision de la santé qui dépassait de loin la conception traditionnelle de la santé, par exemple, l’accès à une ressource médicale, a été reprise et réaffirmée dans le cadre d’autres grandes rencontres internationales, Adélaïde, Jakarta, Mexico, Bangkok (2005), dans ce qui est convenue d’appeler la Charte de Bangkok et plus récemment,  Nairobi (2009) - Call to Action.
Cependant, à l’instar de la Déclaration universelle des droits de l’homme (1948), pour éviter que ces énoncés d’intentions restent lettre morte ou du seul domaine des autorités gouvernementales, il y a un impératif de mobilisation de la société civile. Ainsi des organismes non gouvernementaux se sont réunis pour fonder Alliance for Health Promotion (A4HP). Localisé à Genève, l’organisme est ainsi à un jet de pierre du siège social de l’Organisation mondiale de la santé ce qui favorise un contact rapproché.
 
En novembre dernier, A4HP a tenu son second forum sur la promotion de la santé. Le programme était riche en contenu : La professeure Ilona Kickbusch de l’Institut des Hautes Études Internationales et du développement de Genève, une autorité mondiale en promotion de la santé a brossé un tableau saisissant des enjeux balisant cette question faisant notamment référence à la taxe Nutella (sur les gras trans) et autres mesures visant un meilleur contrôle de la mauvaise alimentation; la docteure Kay Taylor de San Francisco a de son côté présenté les résultats concluants de l’ONG qu’elle dirige (PINCC) pour prévenir le cancer du cerveau en Afrique, une action soutenue notamment par la Fondation Bill et Melinda Gates. Sandrine Motamed de l’Université de Genève a partagé avec l’audience un documentaire sur l’action d’un médecin américain à Chimaltenango au Guatemala dans les années 1970 : De façon simple mais très convaincante, on suit le cheminement d’une communauté villageoise qui prend conscience non seulement d’avoir une ressource médicale mais  de l’enjeu d’intervenir sur leurs conditions de vie (pollution, travail, éducation).
 
De mon côté, à titre de membre du bureau de direction de l’International Health Co-operative Organisation, j’y aie présenté le contenu de la déclaration de Lévis, déclaration adoptée dans les suites du forum international des coopératives de santé tenue dans la ville éponyme (octobre 2012) qui appel à une meilleure reconnaissance de la place et du rôle des coopératives dans le champ de la santé, une autre forme de mobilisation de la société civile dans l’organisation des services de santé.
 
Un souhait pour 2013? Un peu plus d’inspiration et de courage de nos politiciens, particulièrement ceux en charge du réseau de la santé. Devant l’explosion des coûts des médicaments et de la technologie, se rappeler que de soutenir la promotion des saines habitudes de vie n’est pas une dépense mais un investissement! Une règle toute simple : on ne mesure pas la santé d’une population à la densité de pharmacies au kilomètre/carré!

A4HP : http://cf.mg4.mail.yahoo.com/neo/%20http:/www.alliance4healthpromotion.org
 

Déclaration de Lévis (coop santé): http://www.coopsante.coop/telechargements#tab-7

Edition: