Back to top

Manger à la mode - Nouveaux vocables qui donnent au choix des aliments encore plus de signification

Manger à la mode - Nouveaux vocables qui donnent au choix des aliments encore plus de signification

Les gens font de plus en plus attention à ce qu’ils mangent. On peut dire sans se tromper que manger est devenu une activité sociale en vogue, plutôt qu’une tâche mondaine. Les dîners inspirent des fêtes et les brunches sont une tendance en soi. Inutile de mentionner qu’être gourmet est très « in » et qu’il faut être bien informé des différences entre les aliments biologiques, locaux ou végétariens et végétaliens. Afin de suivre les développements en matière de tendances alimentaires, notre dictionnaire s’est enrichi de nouveaux vocables qui donnent au choix des aliments encore plus de signification. Voici quelques termes qui feront de l’allée d’épicerie un endroit très branché.

Que signifie donc « aliment biologique »?

L’agriculture biologique est une façon différente de cultiver les fruits et les légumes, sans utiliser de pesticides ni d’engrais chimiques. Selon la diététiste et auteure Cara Rosenbloom, en plus de l’absence de pesticides, les aliments d’origine biologique n’ont pas prouvé leur avantage sur les aliments produits de façon conventionnelle en termes d’éléments nutritifs et de vitamines. C’est en partie parce que la comparaison directe entre ces produits est difficile en raison des conditions différentes dans lesquelles ils sont cultivés.

Qu’ont donc à offrir les aliments locaux?

L’achat d’aliments locaux, comme celui d’aliments biologiques, n’est pas une allégation santé mais plutôt une référence quant à la façon dont les aliments sont cultivés. Un peu comme les fruits et légumes biologiques, les produits locaux achetés sur les marchés fermiers pourraient contenir moins de produits chimiques que les produits achetés à l’épicerie. De plus, les produits locaux ont peu de distance à parcourir, ce qui en assure la fraîcheur. En outre, les fruits et les légumes, qu’ils soient locaux ou non, sont une excellente source de vitamines et de minéraux, alors assurez-vous d’en faire provision même si les produits locaux ne sont pas disponibles.

Est-ce à prendre avec un grain de sel?

Le sodium est récemment devenu l’objet de toutes les discussions. Et pour cause : les Canadiens et les Canadiennes en consomment beaucoup plus qu’il n’est recommandé. Bien que le sodium joue un rôle important en contribuant à équilibrer la rétention d’eau et la pression artérielle, une trop grande consommation peur faire grimper la pression artérielle et ainsi augmenter les risques de maladies du cœur et d’accident vasculaire cérébral (AVC). Les adultes en bonne santé ne devraient pas consommer plus de 2 300 mg de sodium par jour; c’est l’équivalent d’environ une cuillerée à thé de sel.

Que mangent donc les végétariens et les végétaliens?

On retrouve beaucoup plus de choix d’aliments végétariens qu’on ne pourrait penser à première vue. Il existe plusieurs types de végétarisme, qui offrent des possibilités à tous ceux et celles qui désirent éviter la viande.

• ovo-végétarien – consomme des œufs, mais pas de viande ni de produits laitiers
• lacto-ovo-végétarien – consomme des produits laitiers et des œufs, mais pas de viande
• lacto-végétarien – consomme des produits laitiers, mais pas d’œufs ni de viande
• végétalien – aucune viande, aucun produit laitier, aucun produit à base d’œufs; consomme seulement des produits à base de plantes
• Pour vous renseigner où trouver les vitamines et les éléments nutritifs de la viande dans une diète sans viande, lisez Voici des repas sans viande.

Source : http://www.visezsante.org/concoursalamode/alimentaires

Edition: