Back to top

Le projet "Pour une politique alimentaire populaire à table, citoyens!"

Section: 

Le projet pour une politique alimentaire populaire présente  à table, citoyens!"

MANGEZ-VOUS ?
Bien sûr que vous mangez ! Par contre, savez-vous vraiment ce qu'il y a dans vos aliments? Savez-vous d'où ils proviennent? Pourquoi ils coûtent si chers? Saviez-vous que le Canada n'est doté d'aucune politique alimentaire officielle ?
Avec l'appui de David Suzuki, le projet Pour une politique alimentaire populaire (projet PPAP) annonce le lancement, du 12 au 17 octobre prochains, d'une série de discussions (tables rondes) d'envergure nationale qui se poursuivront au cours des deux mois subséquents. Notre lancement coïncide avec la Journée mondiale de l'alimentation qui aura lieu le 16 octobre. Intitulée À table, citoyen !, cette série de tables rondes rassemblera des amis, des voisins, des membres de la famille - en d'autres mots, des citoyens canadiens ordinaires - ainsi que les médias afin d'explorer et de discuter ce qui pourrait bien être le plus important développement en matière de politique publique depuis l'assurance maladie.
« Le Canada a besoin d'une politique alimentaire. Or, le développement de cette politique doit tenir compte de l'opinion des citoyens », indique Amanda Sheedy, coordonnatrice nationale du projet PPAP.

Le projet PPAP a recueilli l'opinion des citoyens d'un océan à l'autre afin de préparer ses propositions de politique alimentaire. Il s'agit de la seule politique alimentaire axée sur les gens qui garantisse que le système alimentaire canadien est contrôlé par les citoyens canadiens, qui soutienne les agriculteurs canadiens et qui puisse fournir aux citoyens des aliments sains, accessibles et dont la production reste durable sur le plan de l'environnement.
« En tant que fermière de longue date, de plus en plus de citadins me demandent d'acheter leurs aliments directement de moi. Ils s'inquiètent au sujet de la sécurité et de la salubrité alimentaires, de même que des aspects éthiques du transport des aliments à travers le monde », dit Colleen Ross d'Iroquois en Ontario. « Les Canadiens doivent faire savoir aux décideurs qu'ils veulent des aliments produits selon des pratiques respectueuses de l'environnement, dans un système capable d'assurer la sécurité alimentaire de tous. »

Nous vous invitons à animer une table ronde ou encore à y participer afin d'étudier nos recommandations, et de discuter de quelle manière notre système alimentaire pourrait être amélioré. Il s'agit d'une opportunité de prendre part au développement d'une politique qui façonnera le futur de l'alimentation au Canada d'une manière vraiment durable et juste.
Le projet PPAP représente un vaste regroupement de citoyens, d'agriculteurs, de travailleurs communautaires et du domaine de la santé, d'intellectuels et d'universitaires, de cuisiniers, de propriétaires de petits commerces et d'autres personnes impliquées dans le système alimentaire. Au cours d'une vaste consultation qui s'est déroulée sur une année, nos 70 bénévoles ont recueilli les propos de plus d'un millier de Canadiens afin de formuler nos recommandations sur les moyens de reprendre possession de notre système alimentaire et de le restructurer. Nous aimerions maintenant savoir ce que vous pensez !

Voici quelques faits peu ragoûtants que le projet PPAP abordera :
a. Le Canada est le seul pays membre du G8 qui ne possède pas de programme de restauration scolaire;
b. Les exportations alimentaires ont augmenté de 400% depuis la fin des années 1980; néanmoins, 800 000 Canadiens ont eu recours aux banques alimentaires au cours du seul mois de mars 2009 - une augmentation de 18% par rapport à 2008;
c. Le revenu agricole moyen est de -20 000$ par année (il s'agit en fait d'une perte nette);
d. L'obésité est en hausse et pourtant, certaines personnes jouissent d'un apport alimentaire insuffisant.

Si vous considérez que ces questions, de même que notre recette pour améliorer la situation valent la peine d'être discutées, veuillez vous joindre à nous en animant une table ronde ou en y participant.
Médias : Contactez des membres bien informés du projet PPAP pour des entrevues révélatrices et informatives ainsi que pour vous aider à élaborer vos propres arguments.

Personne-ressource : Amanda Sheedy - coordonnatrice nationale
info@peoplesfoodpolicy.ca / (514) 342-5291

ou visiter http://peoplesfoodpolicy.ca/fr/accueil

Edition: