Back to top

Effets du changement climatique sur la santé : Quelles sont nos connaissances? Nos attentes

Section: 

Effets du changement climatique sur la santé : Quelles sont nos connaissances? Nos attentes

Extrait du document en ligne :
Les changements climatiques et la santé : bilan de recherche
Pour avoir accès au document complet visitez le site de Santé Canada au lien suivant : http://www.hc-sc.gc.ca/ewh-semt/pubs/climat/climate-report-rapport/index-fra.php

Avant-propos
http://www.hc-sc.gc.ca/ewh-semt/pubs/climat/climate-report-rapport/forward-avant-fra.php

Changements climatiques : relever le défi
http://www.hc-sc.gc.ca/ewh-semt/pubs/climat/climate-report-rapport/challenge-defi-fra.php

Incidences et recherche en matière d'adaptation : élaboration d'une base de connaissances solide
Le réseau C-CIARN : un réseau pancanadien de chercheurs et de décideurs
http://www.hc-sc.gc.ca/ewh-semt/pubs/climat/climate-report-rapport/research-recherche-fra.php

Effets du changement climatique sur la santé : Quelles sont nos connaissances? Nos attentes

Sur un plan très élémentaire, on constate la relation entre la santé et le climat au Canada dans la fluctuation saisonnière marquée de l'incidence des maladies infectieuses, de même que l'uniformité du régime de mortalité saisonnier, qui atteint un sommet à la fin de l'hiver, lorsque de nombreux décès découlent d'infections respiratoires qui causent la pneumonie. Les effets de conditions météorologiques exceptionnelles illustrent également un lien étroit entre la santé humaine et le climat. Les inondations, la sécheresse et les violentes tempêtes peuvent accroître le risque de blessures, de maladies, de maladies causées par le stress et de décès.
Les Canadiens sont habitués à affronter les conditions extrêmes de notre climat. Cependant, compte tenu de l'accroissement de la variabilité météorologique et des effets de la fluctuation de la température, des précipitations et du vent, ils pourraient faire face à des préoccupations liées à la santé plus fréquentes, plus graves ou qui toucheraient des collectivités qui ne les ont pas connues auparavant.

La recherche relative aux incidences du changement climatique sur la santé humaine constitue un nouveau secteur au Canada. L'étude des impacts du changement climatique mondial sur la santé humaine exige l'examen des effets combines du climat sur les systèmes naturels et humains et de la manière dont ils influent sur la santé des Canadiens. Afin de mieux comprendre la vulnéra-bilité actuelle et future au climat, nous devons intégrer aux recherches et aux analyses des renseignements touchant les milieux bâtis, les écosystèmes, les systèmes sociaux et économiques, de même que la santé humaine, et examiner les facteurs qui influencent leur interrelation. Ces recherches prennent appui sur de nombreux domaines et chercheurs qui travaillent au sein non seulement des universités du Canada, mais également des établissements de recherche publics, des ministères responsables de la santé publique et d'organismes non gouvernementaux. Le Programme sur la politique de recherche en matière de santé de Santé Canada, ainsi que le Fonds d'action pour les changements climatiques, administré par Ressources naturelles Canada, font partie des principales sources de financement. Récemment, les responsables du programme des Réseaux de centres d'excellence, financé conjointement par les trois conseils subventionnaires canadiens et Industrie Canada, ont investi 25,7 millions $ dans le réseau ArcticNet, afin d'examiner les défis scientifiques découlant du réchauffement de l'Arctique, y compris l'adaptation du système de santé publique au changement.

La présente publication vise à décrire les réalisations des chercheurs canadiens, de même que le travail accompli par l'intermédiaire des réseaux de recherche de Santé Canada, afin de déterminer les besoins en matière de nouvelles connaissances, si nous voulons mieux comprendre la relation entre le changement climatique et notre santé. En accroissant la sensibilisation à l'importance du climat dans la chaîne d'événements qui façonnent nos vies, nous espérons inciter incitera les chercheurs et les professionnels à participer à notre initiative multidisciplinaire, afin de jeter des bases scientifiques solides en vue de la prise de mesures et de l'établissement de politiques axées sur l'adaptation aux changements climatiques.

« Les conditions climatiques ont des conséquences directes sur le mieux-être des humains, par le biais des effets physiques des phénomènes météorologiques exceptionnels, et indirectes, par l'intermédiaire des incidences sur le niveau de pollution atmosphérique, sur les écosystèmes agricoles, marins et d'eau douce qui fournissent des aliments et de l'eau, de même que sur les organismes porteurs et les agents pathogènes qui entraînent des maladies infectieuses. »
Climate Change and Human Health. OMS. 2003

Impacts du changement climatique et adaptation : perspective canadienne

Pour obtenir un résumé des connaissances actuelles relatives aux impacts du changement climatique sur la santé humaine et le bien-être au Canada, ainsi qu'au rôle de l'adaptation dans la réduction de la vulnérabilité, consultez le chapitre intitulé « Santé humaine et bien-être » du document Changement climatique : impacts et adaptation -- perspective canadienne, publié par Ressources naturelles Canada. Ce document reconnaît le travail accompli par les réseaux de recherche en matière de changement climatique et de santé de Santé Canada et met en relief quelques-unes des recherches achevées et en cours qui accroissent nos connaissances touchant la vulnérabilité de la santé découlant du changement climatique, de même que la meilleure manière de s'y adapter.

Les effets des conditions météorologiques exceptionnelles sur la santé
http://www.hc-sc.gc.ca/ewh-semt/pubs/climat/climate-report-rapport/network-reseaux-fra.php

Effets sur la santé de la pollution atmosphérique
http://www.hc-sc.gc.ca/ewh-semt/pubs/climat/climate-report-rapport/pollution-fra.php

Contamination d'origine hydrique et alimentaire

La hausse de température et l'augmentation de la pluviosité prévues en raison du changement climatique pourraient accroître l'incidence des maladies d'origine hydrique, compte tenu du fait que le débordement des services d'hygiène publique pourrait contribuer à la contamination de l'approvisionnement en eau des villes. Ces conditions pourraient également contribuer à l'augmentation de l'incidence de maladies infectieuses chez les usagers des cours d'eau destines aux loisirs. Les préoccupations liées aux aliments englobent des poussées d'algues toxiques dans l'eau sale, susceptibles de contaminer les crustacés, de même que l'augmentation de l'incidence des intoxications alimentaires liées à la hausse de température, qui favorise la survie des microbes dans l'environnement.

Lacunes sur le plan des connaissances et priorités en matière de recherche :

Le réseau tient compte du fait que des approches interdisciplinaires sont essentielles si l'on veut régler les problèmes complexes liés à la recherche en matière de maladies infectieuses et de changement climatique. Les chercheurs devront recevoir de la formation relative à ce type d'approches. On doit mettre en place des réseaux qui regroupent les éléments de ce milieu de recherche relativement restreint, afin d'établir la masse critique nécessaire pour accomplir la recherche.
Dans ce secteur, la recherche touchant les maladies et les contaminants d'origine alimentaire et hydrique est insuffisante, particulièrement celle qui permet de saisir le contexte écologique d'une maladie, de la source environnementale au cas humain. Il est donc très difficile de préciser les effets possibles de la fluctuation des conditions climatiques sur les dangers découlant des maladies. Certains aspects suscitent très peu d'intérêt, y compris les impacts de la variation climatique sur la qualité de l'eau d'estuaire et les conséquences sur la santé, les maladies fongiques et la vulnérabilité à la variation et au changement climatiques, le changement du climat mondial et les risques pour la santé humaine lies au bétail et aux aliments importés, de même que la relation entre l'augmentation à long terme de la température et de la pluviosité et les maladies provenant des aliments et de l'eau de régions exotiques, notamment le choléra et le Cyclospora.

Le réseau a permis de déterminer un certain nombre de secteurs qui doivent faire l'objet de recherches visant à combler les lacunes des connaissances en matière de contamination d'origine hydrique et alimentaire, y compris des enquêtes touchant le rôle du climat sur le plan des bassins hydrographiques et de la contamination de l'eau, ainsi que dans la survie et la transmission d'agents pathogènes dans le cadre du transport du bétail et de la transformation des aliments. On doit accroître la recherche axée sur les effets du climat sur les substances toxiques continues dans les aliments et dans l'eau, y compris dans l'eau non épurée (p. ex., plages et puits privés) et sur la santé.

On doit élaborer sans tarder un processus visant à détecter rapidement les contaminants et à déterminer leur source, afin d'intervenir promptement en cas de contamination liée au climat. De plus, on doit connaître les facteurs de vulnérabilité chez les personnes et dans les populations, les écosystèmes et les infrastructures, face aux maladies infectieuses survenant dans un contexte de changement climatique, et évaluer des façons de favoriser une modification de comportement en vue de réduire la vulnérabilité aux maladies d'origine alimentaire, particulièrement du point de vue des préférences culturelles et sociales et des normes de manipulation et de transformation des aliments.

PROFIL DE PROJET
Le changement climatique et les maladies d'origine hydrique au Canada

Il s'agit d'un projet triennal concerté, dirigé par le DrDavid Waltner-Toews, de l'University of Guelph, et axé sur l'examen de l'incidence des maladies d'origine hydrique au Canada, grâce à la description de l'interrelation systémique complexe de l'incidence des maladies, des paramètres météorologiques, de la qualité de l'eau et des facteurs hydrométriques, ainsi qu'à la prévision des incidences possibles du changement climatique mondial.
Après un examen détaillé des connaissances existantes à l'échelle nationale et internationale, la numérisation des données essentielles et l'établissement d'un lien entre elles, on définira la relation entre les paramètres météorologiques et les maladies d'origine hydrique au Canada. Quelques régions seront choisies en vue d'une analyse approfondie des facteurs de risque.
Ce projet, qui sera achevé en avril 2005, permettra de déterminer les régions canadiennes vulnérables, de même que les bassins hydrographiques et les collectivités plus à risque, en ce qui a trait aux maladies d'origine hydrique. Forts de ces renseignements, les décideurs du Canada connaîtront mieux les risques pour les Canadiens, de même que les incidences possibles du changement climatique planétaire sur ceux-ci. On sera ainsi en mesure de mettre en oeuvre un processus ciblé de surveillance et d'élaboration de stratégies d'adaptation et de plans d'urgence, afin de mieux protéger les Canadiens contre les maladies d'origine hydrique.
Pour de plus amples renseignements, consultez le site :  Eccho Database Project.
« Le changement climatique peut modifier le contexte écologique de nombreuses maladies d'origine alimentaire et hydrique ... »
A synopsis of known and potential diseases and parasites associated with climate change. Ministère des Ressources naturelles de l'Ontario. Institut de recherche forestière de l'Ontario. Sault Ste. Marie (Ontario). Document d'information de recherche n°154. 2003

Maladies à transmission vectorielle et zoonoses
http://www.hc-sc.gc.ca/ewh-semt/pubs/climat/climate-report-rapport/zoonotic-zoonoses-fra.php

Vulnérabilité de la population des collectivités rurales et urbaines

La manière dont les gens saisissent les effets du climat et du changement climatique sur leur santé et y réagissent n'a guère suscité d'intérêt à ce jour. Nous devons unir nos efforts afin d'intégrer les sciences humaines à l'évaluation des incidences liées au climat sur la santé au Canada, afin de mieux planifier des mesures d'intervention. L'élaboration d'une perspective précise de la vulnérabilité de populations spécifiques aux conditions et aux phénomènes climatiques et des changements prévus constitue un objectif fondamental pour le réseau. En outre, l'évaluation et l'amélioration du transfert des connaissances touchant les questions liées à la santé et au climat constituent un facteur important.

Lacunes sur le plan des connaissances et priorités en matière de recherche :

La recherche relative à la vulnérabilité de la population vise à permettre de comprendre la manière dont divers segments de la société sont touchés par le changement. Ces segments peuvent être définis, par exemple, selon l'âge, la région géographique, le sexe ou le groupe culturel. Nous savons que les enfants, les aînés et les maladies chroniques sont moins en mesure de s'adapter, et qu'ils exigent souvent une attention particulière lorsqu'ils font face à un changement défavorable. De plus, nous élaborons une base solide de connaissances en ce qui a trait aux effets du changement climatique sur les résidants du Nord canadien. Cependant, il existe peu de données ou de renseignements en ce qui concerne la manière dont divers groupes réagissent, font face et s'adaptent à des impacts spécifiques susceptibles d'être exacerbés par le changement climatique. En outre, nous devons améliorer nos connaissances relativement à la relation entre les pratiques traditionnelles en matière de santé au sein des collectivités culturelles du Canada et les risques liés au changement climatique.
De plus, il existe une lacune appréciable en ce qui a trait à l'évaluation de l'incidence de catastrophes restreintes sur les services sociaux et les autres systèmes de soutien, aux pressions qu'elles exercent sur la collectivité et sur les personnes, de même qu'aux conséquences possibles à long terme. Ce type de recherche favoriserait notre connaissance de la manière de gérer les risques liés aux dangers naturels et aux phénomènes météorologiques exceptionnels. Globalement, les questions en matière de santé et de changement climatique exigent une amélioration de nos connaissances en ce qui a trait aux pratiques actuelles de gestion des risques au niveau des personnes et des établissements, de même qu'un examen de la manière dont les avertissements et les autres formes de communications influent sur le comportement des personnes au sein des collectivités.

PROFIL DE PROJET

Incidence du changement climatique sur la salubrité des aliments au sein de trois collectivités autochtones nordiques
plans d'adaptation

L'objectif global de ce projet, dirigé par DrLaurie Chan, du Centre d'études sur la nutrition et l'environnement des autochtones (CINE) de l'Université McGill, et DrChristopher Furgal, de l'Université Laval, à titre de chercheurs principaux, consiste à examiner les effets possibles du changement climatique sur la santé de la population de trois collectivités autochtones nordiques -dont l'une est située sur le littoral (alimentation fondée sur les mammifères marins) et deux, dans la taïga (alimentation à base de mammifères terrestres et de poissons) - et à élaborer des stratégies d'adaptation, afin de réduire au minimum les impacts possibles.
L'équipe de projet collaborera avec les collectivités, afin d'élaborer un programme global de gestion des ressources qui regroupera les connaissances écologiques locales et traditionnelles, la biologie faunique, des renseignements sur la toxicologie de contaminants environnementaux, la composition des aliments et les exigences nutritives, la disponibilité des aliments et les effets des changements environnementaux, de même que des facteurs culturels et socioéconomiques. De plus, des initiatives axées sur l'éducation et la communication sont prévues, afin d'aider les personnes à faire des choix éclairés en ce qui a trait à l'alimentation. La nature participative de la recherche permettra d'assurer la collaboration et la formation des habitants nordiques tout au long des projets de recherche, y compris la conception, la planification, la mise en oeuvre et la communication des résultats.
L'étude vise à permettre aux collectivités et aux professionnels de la santé de décrire les effets spécifiques liés aux éléments nutritifs et aux contaminants découlant de la modification de la disponibilité des aliments locaux en relation avec le changement climatique. Des stratégies d'adaptation appropriées seront élaborées conjointement au sein des trois collectivités, y compris un modèle global de gestion des ressources qui appuiera la planification touchant relativement aux aspects de la salubrité des aliments. Ce modèle se révélera utile dans le cadre d'exercices de planification en matière d'environnement et de santé menés à l'échelle du Nord Canadien, dans la perspective de changements climatiques.

Pour de plus amples renseignements, communiquez avec : chan@macdonald.mcgill.ca.

« La réduction de la vulnérabilité de secteurs socioéconomiques et de systèmes écologiques à la variation climatique naturelle... contribuera, dans de nombreux cas, à réduire la vulnérabilité à long terme de ces systèmes au changement climatique. »
Comité intergouvernemental sur le changement climatique, 2000
Répercussions socio-économiques du changement climatique sur la santé et le mieux-être des collectivités

http://www.hc-sc.gc.ca/ewh-semt/pubs/climat/climate-report-rapport/change-changement-fra.php

 

Edition: