Back to top

Les jeunes Canadiens ne joignent pas l'acte à la parole sur l'environnement

Ontario, 16 avril 2007 — Un nouveau sondage sur l'environnement a révélé certaines contradictions entre l'opinion des jeunes et les actions qu'ils entreprennent pour protéger la planète. Quelque 94 pour cent des adolescents interrogés par la firme Ipsos Reid pour une enquête réalisée pour Canon Canada ont affirmé qu'il n'était pas suffisant de simplement se dire préoccupés par l'environnement.

Cependant, seulement 77 pour cent des répondants ont indiqué qu'ils fermaient leur ordinateur immédiatement après l'avoir utilisé et moins de la moitié d'entre eux réutilisent leurs bouteilles d'eau ou font le tri de leurs déchets pour en mettre une partie au recyclage. Seulement sept pour cent d'entre eux croient que les chefs politiques tentent vraiment d'améliorer la situation de l'environnement. La plus grande proportion d'ados verts se trouve en Ontario et dans les provinces Atlantiques, tandis que les moins portés sur la question environnementale sont en Colombie-Britannique et au Manitoba.
Le sondage a été réalisé entre le 22 mars et le 2 avril auprès de près de 2000 répondants âgés d'entre 13 et 19 ans. Sa marge d'erreur est de plus ou moins 2,19 points de pourcentage, 19 fois sur 20. (PC) 

Edition: